C'est nouveau : désormais le marché est connecté !

C'est nouveau : désormais le marché est connecté !

C'est nouveau : désormais le marché est connecté !

Innovation - High Tech

Le placier ne viendra plus avec son carnet à souche : c'est avec un «progiciel» qu'il va encaisser les droits de place. Une petite révolution, mais avec de grands effets.

C'est un peu la fin des marchés d'antan, comme aimait les chanter Gilbert Bécaud : mais rassurez-vous, les clients n'y verront que du feu, et c'est pour la bonne cause. En effet, le marché passe simplement à l'ère informatique. L'Office du commerce et des entreprises, le gestionnaire de ces marchés appaméens, a récemment investi dans un boîtier électronique. Un petit rien qui va changer l'approche que vont en avoir les professionnels et l'Office. Il permettra la sécurisation du paiement, l'impression du ticket immédiat pour le commerçant, les relevés quotidiens, mensuels, trimestriels ou annuels de la fréquentation et l'édition de statistiques de façon automatique. L'équipe des marchés s'est renforcée avec l'accueil d'un nouveau membre pour anticiper le départ en retraite du placier. Il a été formé à cet équipement effectif depuis le 3 janvier dernier. «Vous savez, c'est une réelle avancée. Cette technologie va nous apporter beaucoup quant à la connaissance directe des commerçants qui le fréquentent, leur nombre, la mise à jour des obligations qui leur sont demandées, en matière d'assurance notamment. Pour nous, c'est aussi un outil statistique qui va nous enseigner beaucoup sur les marchés de Pamiers ! Et puis il y a la simplification en matière de paiement des droits. C'est une modernisation que je voulais mettre en route depuis longtemps. Cette fois c'est fait», explique Jean-Marc Salvaing, maire adjoint chargé du commerce.

«c'est terminé»...

«C'est terminé le temps du cahier et du crayon. Fini le carnet à souche C'est un outil tellement plus souple, et c'est comme si l'on faisait suivre un ordinateur avec nous», explique Amandine Dubrulle à l'Office du commerce. Les marchés appaméens s'articulent autour d'un volume de 45 abonnés et d'un certain nombre de «volants» qui règlent leur droit de place à la journée, selon qu'ils viennent ou pas. En moyenne, sur l'année, ce sont 65 commerçants non-sédentaires qui fréquentent nos marchés appaméens. Ils sont un peu moins en hiver, beaucoup plus en été. Précisons que l'action menée désormais sur Pamiers est soutenue par le syndicat et la Fédération nationale des foires et marchés.

 


Lire la suite

Logiciels édités par ILTR - FRANCE

35 rue du Château d’Orgemont
49000 ANGERS - FRANCE

SAS AU CAPITAL DE 244 000 €_ SIRET : 441 354 776 000 37 - APE : 6202A

02 41 72 16 33

HORAIRES D’OUVERTURES
Du lundi au vendredi
de 9h à 12h30
et de 14h à 17h30



  •  

    Support

    5 / 7 jours
    de 9h00 à 12h30
    et de 14h00 à 17h30

    02 41 72 16 33

    Besoin d'aide ?